Sans mise à niveau, les réseaux pourraient céder sous la pression des nouvelles tendances technologiques

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Dimension Data prévoit que la pénétration du point d’accès 802.11n sera supérieure à 50 % l’année prochaine

Johannesburg, Afrique du Sud - Le 25 juin 2012 – Si les entreprises ne commencent pas à prévoir des mises à niveau au cœur même de leurs réseaux, les grandes tendances technologiques, telles que la mobilité ou le BYOD (« Bring Your Own Device »), la vidéo et la virtualisation, pourraient les faire plier. Cela pourrait affecter leur compétitivité et leur efficacité, entraînant frustration et perte de productivité chez les utilisateurs finaux, c’est-à-dire les consommateurs, qui sont de plus en plus le moteur de l’adoption de nouvelles technologies.

Ce constat est l’une des conclusions du Network Barometer Report 2012 publié aujourd’hui par Dimension Data, fournisseur mondial de services et de technologies de l’information et de la communication. Ce rapport révèle qu’à l’heure où de nombreuses entreprises investissent pour pouvoir connecter davantage de périphériques mobiles à leurs réseaux, elles pourraient négliger l’importance de l’infrastructure réseau sous-jacente nécessaire à la répartition et à la distribution de leurs services de communication. Ce rapport se fonde sur les données compilées à partir de près de 300 audits réalisés par le groupe en 2011, grâce à la solution Technology Lifecycle Management (TLM) [1], auprès d’entreprises de toutes tailles, opérant dans le monde entier et dans tous les secteurs d’activités.

Selon Raoul Tecala, directeur du développement commercial de l’activité Intégration réseau chez Dimension Data, « on accorde souvent une priorité démesurée aux terminaux comme les ordinateurs portables, les tablettes, les smartphones ou les machines virtuelles. Cependant, les entreprises ne peuvent passer outre l’équipement de base en matière de routage et de commutation, qui se trouve au cœur du réseau.

D’après nos données, les sociétés mettent à niveau les points d’accès sans fil situés à l’extrémité de leur réseau de manière agressive. En réalité, un tiers de tous les points d’accès mis en évidence en 2011 étaient compatibles avec la norme 802.11n. C’est presque trois fois le taux de pénétration du standard 802.11n en 2010, qui était de 12 %. » M. Tecala souligne que la norme 802.11n Wi-Fi la plus récente offre des vitesses supérieures à celles des précédentes et qu’elle permet de nouveaux niveaux de couverture, de fiabilité et de performances pour les données, la voix, la vidéo et les autres services mobiles.

« Étant donné l’évolution du marché vers une mobilité accrue, parallèlement aux besoins de l’utilisateur final qui exige toutes les applications, partout et sur n’importe quel périphérique, nous prévoyons que la pénétration du point d’accès 802.11n sera supérieure à 50 % l’année prochaine », ajoute-t-il.

À l’heure où les entreprises s’équipent en technologies telles que la mobilité et la virtualisation des postes de travail en bordure du réseau, l’infrastructure sous-jacente doit évoluer en conséquence et les responsables réseau doivent prévoir et budgéter des mises à niveau essentielles pour que le réseau puisse supporter la charge supplémentaire.

« Sans planification adéquate, les sociétés s’exposent au risque d’encombrements sur le réseau et de goulets d’étranglement au niveau des performances. C’est comme si on construisait un grand nombre de bretelles d’accès sur une autoroute, sans ajouter de nouvelles voies pour absorber le trafic supplémentaire », conclut M. Tecala.

Également à retenir parmi les conclusions de ce baromètre :

·         Deux tiers de tous les périphériques évalués en 2011 ont enregistré au moins une faille de sécurité connue. Cependant, seulement 59 % des utilisateurs réguliers ayant fait l’objet des audits Technology Lifecycle Management ont fait état de vulnérabilités, contre 75 % pour les utilisateurs ponctuels.

·         Parmi les failles de sécurité connues et décelées, on comptait quatre nouvelles vulnérabilités sur les dix les plus répandues. Trois de ces dernières sont associées à un degré de gravité élevée, tandis que la faille PSIRT 111895, qui a été détectée pour 6 % des périphériques réseau, est qualifiée de critique. Les entreprises doivent s’assurer que leurs processus de gestion des correctifs IOS sont complets et qu’elles détectent régulièrement les failles de sécurité.

En vérifiant que leurs réseaux sont désormais plus à même d’offrir ces nouvelles technologies architecturales, les entreprises se rendront compte que tout périphérique de commutation et de routage acquis il y a plus de deux ou trois ans est maintenant en fin de commercialisation. Nous sommes persuadés que cette situation explique pour beaucoup la multiplicité des appareils qui entament aujourd’hui la fin de leur cycle de vieFace à cela, les clients doivent investir dans ce qui constituera inévitablement la nouvelle génération d’architecture informatique, les fournisseurs et le marché en général s’étant déjà engouffrés dans la brèche.

-FIN-

A propos de Dimension Data

Fondé en 1983, Dimension Data plc est un fournisseur de services et de solutions TIC. Fort de son expertise technologique, de son infrastructure internationale de distribution de services et de son esprit d’entreprise, sa mission est d’aider ses clients à mettre plus rapidement en œuvre leurs ambitions métier. Dimension Data est membre du Groupe NTT. www.dimensiondata.com

À propos du Network Barometer Report 2012

Le Network Barometer Report 2012, publié par Dimension Data pour informer de l’état des réseaux à l’échelle mondiale, compile des données en provenance de 294 entreprises et les résultats des audits Technology Lifecycle Management (TLM) réalisés par Dimension Data dans le monde en 2011. Ce rapport analyse la capacité opérationnelle des réseaux en examinant les failles de sécurité, le statut en fin de vie et le respect des bonnes pratiques de configuration des périphériques réseau.

——————————————————————————–

[1] L’audit Technology Lifecycle Management (TLM) est un service d’évaluation des infrastructures informatiques qui décèle, classe et analyse les ressources sur le réseau. <Il identifie les problèmes de configuration de base, de fin de vie et de sécurité pour qu’ils puissent être traités de manière proactive.

Contact Presse
Pour plus d’informations merci de contacter

Point Virgule – Khéloudja Sadaoui
T: +33 (0) 1 73 79 50 72 – +33 (0) 6 52 49 85 80
E : ksadaoui@pointvirgule.com

Dimension Data France – Corinne Charbois
T: +33 (0) 1 49 75 81 02 – +33 (0) 6 64 04 44 49
E: corinne.charbois@dimensiondata.com

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »