Etudes TNS Sofres -CSA - Le Courrier, media d’avenir plébiscité par les particuliers et les entreprises

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Paris, le 15 novembre 2012 - Suite aux 2 études menées par TNS Sofres et CSA* pour Le Club Courrier, le courrier publicitaire apparaît comme un media incontournable, à forte valeur ajoutée pour les Français et les professionnels du marketing. Son impact en termes de visibilité et de notoriété auprès des cibles en fait également un partenaire efficace pour les entreprises pour atteindre un ROI. Si son image de media éco-responsable doit encore être renforcée auprès des consommateurs, à l’ère du numérique, les Français s’accordent à dire que le suivi sur internet (ou mobile) complète le support papier mais ne le remplace pas.

Voici les principaux enseignements à retenir de ces études :

L’étude CSA a été menée en septembre dernier sur un échantillon national représentatif de 995 Français et auprès de 402 entreprises de 20 salariés et plus sur les secteurs du commerce, des services et de l’industrie.

A l’heure de la digitalisation des campagnes marketing, le média Courrier demeure un des principaux moyens de communication pour atteindre ses cibles. Jugé dans le trio de tête des moyens les plus efficaces pour leurs opérations de marketing direct par près de 2/3 des professionnels, il répond aux enjeux de notoriété (44%), augmentation des ventes et prospection de nouveaux clients.

Cette enquête « miroir » menée par le CSA auprès des professionnels et des particuliers livre une vision croisée sur le média Courrier et ce dans « un contexte de prise de conscience écologique » :

Ses atouts majeurs sont le ciblage (86%) et la personnalisation du message (85%). Une utilisation qui fait écho à l’attachement des Français au courrier papier doté de notions de plaisir (73%) et jugé moins intrusif que l’email ou le téléphone.

Le support papier valorise le message et l’image de l’entreprise émettrice : une vision partagée par les professionnels (84%) et les Français (69%).

Cependant, en termes d’engagements environnementaux, les entreprises peinent à combler les attentes des Français.

En effet, alors que 37% des Français jugent la prise en compte de l’environnement dans le mailing très importante, seules 15% des entreprises sont très engagées dans cette voie.

De même, la limitation de l’impact environnemental des opérations de marketing direct qui passe principalement par la dématérialisation est perçue par le grand public comme un intérêt de gain de temps et de coûts pour l’entreprise (vs une considération écologique).

Enfin 75% des Français déclarent attendre que les entreprises mettent en avant la qualité environnementale de leur communication, ce que seuls 37% des professionnels déclarent faire (alors qu’ils étaient encore 57% l’année dernière) alors même que les Français sont de plus en plus nombreux à remarquer les courriers éco responsables (52%) et la présence d’un logo ou label sur le courrier pour 65% d’entre eux.

Concernant les usages et la valeur du courrier, l’étude TNS Sofres révèle des comportements exemplaires en matière de courrier relationnel. 96% des Français déclarent lire leurs factures, car :

…. elles ont une valeur de preuve (72%),

…. elles sont importantes (60%)

… elles sont un lien avec l’organisme émetteur (49%).

En l’espace de 2 ans (de 2009 à 2011), toutes les valeurs du courrier sont en progression, preuve de l’image positive et de l’attachement des Français à ce courrier relationnel qui leur donne une bonne image de l’organisme émetteur. L’attachement est notable quel que soit le secteur puisqu’il faut envisager un geste commercial ou une contrepartie financière de la part de l’émetteur pour avoir seulement la moitié des destinataires qui accepteraient de recevoir cette facture sous format numérique.

A l’ère du numérique, les Français s’accordent à dire que le suivi sur internet (ou mobile) complète le support papier mais ne le remplace pas. Une majorité d’internautes recevant leurs factures téléphoniques sous format papier s’accorde sur la complémentarité des supports papier et Internet.

Quel que soit le secteur, 1/3 et la moitié des clients iraient même jusqu’à changer d’organisme si on leur imposait une facture dématérialisée.

Entre 7 et 9 français sur 10 déclarent préférer la facture papier par rapport à la facture dématérialisée

9 français sur 10 estiment que le support papier est un gage de confiance dans l’organisme émetteur

La facilité de lecture et la dimension rassurante constituent de véritables leviers pour augmenter l’impact des courriers de gestion et ainsi l’image de l’organisme émetteur.

Pour le secteur bancaire : 93% des clients qui consultent leur(s) compte(s) en ligne et qui reçoivent une facture papier sont satisfaits de ce double mode de gestion.

Pour le secteur de la téléphonie mobile, il est important que le consommateur choisisse lui-même son mode de réception pour être satisfait (à 90%). Ce choix ayant une influence significative sur l’appréciation de la facture elle-même, mais aussi sur celle de l’opérateur qui l’envoie (7,2/10 pour le courrier papier vs 5,7/10 pour la e-facture imposée).

*Etudes envoyées sur demande

A propos du Club Courrier

Le Club courrier est une association qui a pour objectif de promouvoir le média courrier et d’améliorer toute la chaîne de traitement du courrier, de l’émetteur au destinataire. Il regroupe aujourd’hui des industriels, des organisations professionnelles et des utilisateurs du média. Le Club Courrier s’attache, entre autres, à la mise en valeur d’un support écologique. Dès 2005, il s’est engagé aux côtés de l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie), de la Fédération des articles de papeterie, et du Syndicat général des fabricants d’enveloppes dans une « Charte du média courrier papier en faveur d’une meilleure protection de l’environnement ». Il est également adhérent depuis 2008 au programme Onusien « Global Compact ».

A propos du Groupe La Poste

Société anonyme à capitaux 100 % publics depuis le 1er mars 2010, La Poste est un modèle original de groupe multi-métiers structuré autour de quatre activités : le Courrier, le Colis/Express, La Banque Postale et l’Enseigne La Poste. Chaque année, les 17 000 points de contact de La Poste accueillent 45 millions de clients particuliers et 3,5 millions de clients entreprises. La Poste a décidé de faire du courrier le média premium de la relation client en proposant le meilleur du papier, du numérique et de la proximité à tous ses clients. Elle s’appuie pour cela sur un outil industriel ultraperformant, des technologies de pointe, des offres innovantes et son réseau de facteurs, véritables professionnels de proximité et tiers de confiance. En 2011, Le Groupe La Poste a réalisé un chiffre d’affaires de 21,3 milliards d’euros et emploie plus de 268 000 collaborateurs. A l’horizon 2015, Le Groupe La Poste a pour ambition de devenir un leader européen dans les services de proximité postaux et financiers. Fidèle à ses valeurs et à ses missions de service public, fort de l’engagement de l’ensemble des postiers, Le Groupe La Poste veut être une référence de la modernité publique. www.laposte.fr

Contacts presse

Agence Point Virgule

Chrystel Libert –Tél : 01 73 79 50 63– clibert@pointvirgule.com

Karine Blanc –Tél : 01 73 79 50 65– 06 52 31 17 54 - kblanc@poinvirgule.com

Sandrine Egretaud –Tél. : 01 73 79 50 67 – segretaud@pointvirgule.com

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »